viastore modernise l'entrepôt automatique à palettes et à bacs de KTR Systems

vendredi 7 décembre 2018

Description :

Lors de la première phase de rétrofit, les spécialistes viastore ont modernisé cinq transstockeurs. Neuf autres seront équipés d'une technologie dernier cri lors de la deuxième phase.

Une technologie obsolète menaçait les processus logistiques de KTR, et par là même, toute l'activité de ce spécialiste de systèmes de transmissions mécaniques. viastore est venu à la rescousse et a modernisé l'entrepôt automatique à palettes et à bacs et ce quasiment sans interrompre leur fonctionnement.


" Nous sommes complètement dépendants du bon fonctionnement de nos processus logistiques ", explique Olaf Korbanek, directeur informatique et organisation chez KTR Systems. Agriculteurs du coin ou grands groupes internationaux, chaque client reçoit ses produits de l'entrepôt situé à Rheine. Mais le centre logistique fait bien plus encore : il approvisionne également la production en produits semi-finis.

Et ce, pas seulement sur son propre site, comme l'explique Benedikt Bußmann, directeur logistique chez KTR : " Notre part de production interne est d'environ 22 %. La majorité de nos accouplements est fabriquée par des usines des environs. Et ce n'est pas tout : la maison mère de Rheine fournit également ses 24 filiales et plus de 90 partenaires commerciaux en produits finis. "

Gagner des parts de marché avec une logistique performante
Pour assurer un approvisionnement rapide et sécurisé de tous ses destinataires, un centre logistique ultramoderne a été construit en 2004. viastore, spécialiste des systèmes intralogistiques clés en main basé à Stuttgart, a installé un magasin automatique à bacs de quatre allées ainsi qu'un magasin automatique à palettes de deux allées dotés d'une technologie de convoyage de palettes, d'un logiciel de gestion d'entrepôt et d'un système de visualisation.

Les affaires de KTR ont tellement bien marché au cours des années suivantes que l'entrepôt a dû plusieurs fois être agrandi. En 2015, il comptait sept allées dans le magasin automatique miniload et sept allées dans le magasin à palettes.

" Dans l'excellente conjoncture actuelle, la capacité de livrer est cruciale pour avoir du succès "
, souligne Olaf Korbanek, insistant à nouveau sur l'importance de la mission de l'entrepôt. "

Aujourd'hui, ce n'est plus le moins cher qui gagne, mais bien celui qui est en capacité de livrer son produit. Certains de nos concurrents ont en ce moment beaucoup de mal à répondre à la forte demande. La fiabilité de nos livraisons nous permet de conquérir des parts de marché. "


Une technologie obsolète pourrait entraîner des temps d'arrêt
Tout allait pour le mieux chez KTR grâce à son centre logistique. Mais en 2015, Olaf Korbanek et Benedikt Bußmann ont soudainement déchanté. " À l'époque, nous voulions mettre à jour notre système de gestion des flux de matières qui était encore sous Windows XP.

Aucun problème pour viastore ; mais on nous a expliqué que ça allait être bien plus compliqué pour nos convertisseurs de fréquence. " En effet, ces derniers étant devenus obsolètes entre-temps, il n'existait pour ainsi dire aucun appareil de remplacement sur le marché. " Nous n'avions alors qu'un simple contrat de maintenance qui n'incluait pas le remplacement de l'équipement. Dans le passé, on avait opté pour Interbus qui a depuis été remplacé par Profinet, plus rapide ", explique Frank Hemme, responsable de la maintenance et de la technique du bâtiment chez KTR.

D'autres systèmes de l'entrepôt étaient reliés à Interbus, comme l'explique Frank Hemme. " Les appareils à mesurer la distance des transstockeurs ainsi que le PC de visualisation étaient également reliés à Interbus. Il n'étaient donc plus disponibles. Si l'un de ces composants en était venu à tomber en panne, nous nous serions retrouvés en bien mauvaise posture. "

Rétrofit complet des transstockeurs
KTR s'est tout d'abord assuré l'accès aux 25 derniers convertisseurs de fréquence du type utilisé, encore en stock chez viastore. " Nous avons ensuite rapidement conçu, validé puis mis en place un projet de rétrofit pour le centre logistique, " explique Olaf Korbanek.

Pour ce faire, les allées auraient dû être temporairement arrêtées, mais la charge de l'entrepôt était trop forte pour cela. KTR a donc décidé d'ajouter trois allées à son magasin à bacs. Aujourd'hui, un total de 88 000 bacs et d'environ 9 000 emplacements de palettes sont disponibles. " Nous avons pu jouer avec ces capacités supplémentaires. Elles étaient la condition sine qua non de l'arrêt de certaines allées et donc de la modernisation de notre installation ", explique Benedikt Bußmann.

Pour ce qui est des transstockeurs, l'ensemble du projet de rétrofit comprenait le remplacement des convertisseurs de fréquence, des appareils à mesurer la distance, des transmetteurs de données optiques, de tout le réseau de communication ainsi que des câbles-chaînes. viastore a également remplacé les armoires électriques des transstockeurs.

L'ordinateur de commande a lui aussi été changé. Pour accomplir tout cela, les experts en rétrofit de viastore ont travaillé avec le personnel de maintenance de KTR, formant une équipe des plus efficaces. " À l'origine, nous avions tablé sur une semaine de travail pour moderniser une allée ", explique Frank Hemme. " Mais viastore n'a eu besoin que de quatre jours pour y arriver. "

Une modernisation allée par allée
L'équipe en charge du rétrofit a avancé allée par allée, ce qui n'a pas été facile ; Frank Hemme s'en souvient bien. " En règle générale, une armoire de commande électrique gère deux à trois transstockeurs.

Ces armoires devaient bien évidemment aussi être remplacées. " Benedikt Bußmann poursuit : " D'un point de vue logistique et commercial, il nous était cependant impossible de mettre hors service plus d'une allée à la fois. " La solution ? Une modernisation par étapes.


Lire l'article complet sur la modernisation de l'entrepôt KTR Systems par viastore

Recherches associées

Actualités populairesVoir tous les articles

Devis groupés (0)